mar
08

Golden time

 Premier article depuis 2 ans !9506fe767074a571c4f520d39dbf989b1380570358_full

         Golden time c’est typiquement le genre de chose dont je passe à côté pendant un moment. Un moment avant que l’enthousiasme de quelques personnes dont je connais le bon goût me convainque de regarder au moins le premier épisode.

Apparemment, c’est l’œuvre du même réalisateur que Toradora… ce qui me fait ni chaud ni froid, je ne suis pas fan de Toradora, disons que j’ai bien aimé, mais sans plus.

(D’ailleurs personnellement, je ne comprends les über fans qui chaque année veulent te le rappeler en postant pour une énième fois l’extrai « saa christmas » dans leur Timeline Twitter juste avant les fêtes.)

Mais revenons-en à nos moutons : La série est disponible légalement et gratuitement sur Crunchyroll. (et sans pub si vous avez activé l’adblock de votre freebox… ouaip, c’est mal, je sais)

Si vous ne voulez pas trop vous abîmer les yeux et les oreilles (le bitrate audio doit se situer à moins de 128kbps en SD) je vous encourage vivement a vous prendre un abonnement premium pour regarder la série en HD (l’offre gratuite se limite à la SD) ou sinon il y a toujours le fansub anglophone.

Bon, Golden time, comédie romantique avec des personnages étudiants. Ça ne rend pas l’histoire vachement plus originale, mais c’est déjà  une originalité, et je n’ai pas l’impression de vu et revu quand je regarde cette série , pas le moins du monde même. Ce qui est notable pour une enièreme romance.

Golden Time - 05 - Large 15

L’histoire

Donc notre hero, Banri Tada arrive à l’université à Tokyo, en droit, mais bon, comme c’est un pauvre provincial il ne connait personne. Par hasard il rencontre Mitsuo lui aussi provincial qui ne connait personne. Très vite il fait la rencontre de Koko, amie d’enfance de Mitsuo amoureuse de lui (de Mitsuo) et l’ayant suivie pour le harceler. Ce qui est embêtant pour Mitsuo qui voit Koko comme un vrai boulet pour lui, surtout que lui est amoureux d’une autre fille Chinami Oka (une étudiante à l’aspect juvénile ). Mais bon, l’attitude ultra possessive de Koko à l’égard de Mitsuo n’empêche pas Banri de tomber amoureux d’elle.

Golden Time - 06 - Large 09

Golden Time - 06 - Large 15

Après je vais arrêter là, sinon je risque de vraiment vous spolier (…)

Non je déconne : je ne vais rien vous spoiler, l’opening va le faire à ma place.

Image de prévisualisation YouTube

Au bout de 3eme ou 4eme épisode, Banri finit par sortir avec Koko.

Ce que j’en pense

Banri Tada est une chiffe mole un peu stupide comme beaucoup de héros d’anime du genre, par contre l’héroïne Koko Kaga elle est une putain de bishoujou en mode dere dere. Et bordel, j’aime Koko

Golden Time - 07 - Large 06

Golden Time - 13 - Large 24

Golden Time - 05 - Large 09

Premièrement elle se prénomme Koko, je sais pas pourquoi, je trouve ça trop mignon. Mais après ce serait idiot de s’attarder sur son nom : son

physique, vous trouvez Taiga mignonne ? Ajoutez un sourire sur son joli minois et donnez-lui un corp ultra désirable. Pouf, vous avez  Koko, faite là doubler par Horie Yui et là vous avez quelque chose de très puissant.

Alors normalement je ne suis pas un grand fan des filles physiquement parfait comme Koko, mais il y a tellement plus à Koko que simplement son physique. Son caractère : elle est dere au dernier degré possible. Dans la vie réelle ça doit être creepy as fuck, mais personnellement je surkiffe son attitude.

Golden Time - 07 - Large 09

Pourquoi je l’aime autant ? Je pense que c’est parce qu’elle a la même vision de l’amour que moi, du coup j’ai développé une certaine empathie pour elle.

Sa sincérité est criante, elle est tout sauf hypocrite mystérieuse et en ça elle va contraster avec Banri.

Car *gros spoil* si il y a un antagoniste dans cette histoire c’est bien le héro lui-même, mais ça, vous le verrez par vous-même.

Le tout est servi entre quelques situation un peu cliché, des problemes amoureux, des petites histoires sympa qui pimentent le tout.

Sans être un chef d’œuvre, ni du jamais vu Golden time est un bon anime. Quelque chose sans trop de prétention, mais qui est au final agréable à regarder.

L’animation est largement passable, sans plus, c’est du JC Staff, on ne s’attend pas à la base à une œuvre d’art, mais graphiquement ça reste plus que correct avec un chara-design sympa et une ambiance colorée qui flatte facilement la rétine. Bref, c’est vraiment un anime divertissant et sans prise de tête que je vous conseille.

Sources des capture d’ecran : Random Curiosity 

mar
17

Papa no iu koto o kikinasai!

 

Alors qu’avons-nous ici? Après 7 épisodes je pense avoir (peu être à tort?) cerné cet anime, je décide donc d’écrire un petit billet dessus. Je le dis tout de suite, ce n’est pas vraiment une critique construite et réfléchie, mais plutôt un « jet » des impressions que la série me laisse.

En ce moment entre le rattrapage d’anciennes séries, je ne suis pas grand-chose, tout au plus trois animes dont ce dernier. Entre l’excellent Nisemonogati ainsi que Amagmi SS+ et son protagoniste aussi charismatique qu’un apericube au saumon périmé (heureusement que les haremettes sont sympa et que graphiquement la série est plutôt soignée, car sinon elle tomberait bien bas.) Enfin, passons.

“ Papa no Iukoto o Kikinasai! “  Le moins que l’on puisse dire c’est que cette série a reçu un accueil très… frais de la part d’autres otakus au travers du monde : la raison ?
Principalement à cause d’une des héroïnes : Sora Takanashi, pour la « simple »  raison qu’elle ressemblerait à Haruhi Suzumiya… Disons qu’il y a un air de ressemblance oui, mais que la a accuser la série de plagier le physique de Haruhi… non quoi. Donc non, Sora n’est pas une Haruhi auquel on aurait teint les cheveux ajouté un ahoge et changé d’uniforme ! Sérieusement, je refuse de croire ça.

Mais bon, peu être que vous vous foutez éperdument de ça, passons donc a l’anime.

Le synopsis :

Étudiant à l’université notre héros Yuuta commence une vie étudiante qui lui apparait comme paisible. C’est là que les ennuis commencent pour lui, dès le premier jour il tombe sur le club le plus bizarre de l’université qui le force à rejoindre ses rangs, ce denier accepte finalement puisqu’il est  entretemps tombé amoureux de sa sempai membre du club, une certaine « Oda Raika » d’une beauté sidérante, avec le physique d’un top model et douée de tous les talents possibles (la femme parfaite… Enfin non, car personnellement je développerais un complexe d’infériorité face à une fille comme ça.).

 Voici donc Oda Raika.

Quelques jours plus tard Yuri, la sœur de Yuuta vient le voir pour lui demander de garder ses 3 filles (dont 2 adoptives) pendant qu’elle part en voyage de noces avec son mari épousé un an plus tôt. Présentons donc les filles en question vu qu’elle font partie des personnages principaux de la série avec le héros lui-même.

Hina la nièce de Yuuta est une adorable fillette de 3 ans (globalement il n’y a pas grand-chose à dire sur elle).

Hina 

Son ainée Miu Takanashi née apparemment d’une mère russe a 10 ans, « coquine » (attention, n’interprétez pas mal cet adjectif… quoique…) elle balance entre le sérieux et une certaine espièglerie. Certains trouveront en elle une loli allumeuse, et je reconnais quelquefois avoir eu des doutes sur son innocence.
La dernière et non la moindre Sora est la tsundere du groupe, 13 ans, avec un joli ahoge (j’aime bien les ahoges.)

 Sora (à gauche) et Miu (à droite)

Donc voilà, les tourtereaux partent en voyage et là : Paf, dès le deuxième épisode on apprend que Yuri et Shingo son mari ont péri dans un accident d’avion. Refusant de voir ses 3 nièces séparées notre bon Yuuta décide contre l’avis de ses proches d’élever seul ses 3 nièces et le fait venir vivre dans son studio d’étudiant…

L’histoire s’articule sur la vie dans le studio et aventures difficultés du quotidien ainsi que l’extravagance du club de tourisme et ses membres.

Ce que j’en pense :

Je sais pas ce que d’autre on pu en penser, mais dans le fond, même si il n’y a pas le même enrobage, la série me fait fortement penser à Usagi drop avec le thème de la famille et l’adoption.
Mais la comparaison s’arrête là, malgré  une thématique assez similaire (d’une certaine manière) cet anime se présente plutôt comme une comédie romantique et ecchi, malgré un fond grave et peu être plus que Usagi Drop.) J’aurais peut-être aimé que cette série ne soit pas si ecchi.
Je trouve que le l’idée de mélanger un drame familial comme thème principal et un anime slice of life moé originale. On a certes pur voir ça dans le passé, mais jamais vraiment de cette manière.

Je continuerais  donc cet anime, et j’irais même jusqu’a le conseiller, car il est finalement plus profond qu’il n’en a l’air. Pour être honnête je n’ai pas trouvé cet anime exceptionnel, mais le trop grand nombre e critique facile et très partiale qui en ont été fait m’ont poussé a vouloir lui rendre justice.

(Longueur prévue : 26 épisodes)

Moeblob checklist (provisoire):

-Tsundere

-Loli

-Bathtimes

 

 Ah, oui, je ne suis pas l’auteur des screenshots (sauf 2), je les ai piochés un peu partout. Étant donné qu’un screenshot n’est pas une œuvre originale pour laquelle l’on doit être crédité, j’ai choisi de les laisser ainsi.

déc
26

Unique Skins: Rendre son smartphone unique!

Bonjour !

          Aujourd’hui, je vous propose un billet pour vous faire découvrir un petit service fort sympathique: une moyen de rendre votre smartphone ou tout autre appareil unique. Bien sûr certain d’entre vous trouverons que ça craint, et je vous l’accorde: depuis que j’ai skinné mon téléphone, je n’ose plus le montrer.

L’envie de skinner mon téléphone aux couleurs s’un anime m’est venue en voyant ça :

 

Non vous ne rêvez pas, ceci est un Keitai de Docomo aux couleurs d’Evangelion, une édition limitée.  J’étais tombé dessus sur eBay il y a quelque temps, mais son prix était de quelque 3000$ et 90% des fonctionnalités intéressantes des Keitais (téléphone japonais) sont inopérantes en dehors de l’archipel.

          Les possesseurs d’iPhone peuvent acheter des coques personnalisées et même facilement s’en faire imprimer, mais quand on est pousseur d’un autre Smartphone, le choix se limite à quelques coques de couleurs, pas vraiment suffisant pour pouvoir démarquer son appareil.

Après quelques recherches pour pouvoir personnaliser mon téléphone je suis tombé sur Unique skins une société américaine qui se propose d’imprimer un skin autocollant pour votre appareil (cela va des laptops aux Smartphones en passant par les consoles de jeux.)

Un skin autocollant, cela peut paraitre un peu cheap au départ, mais une fois le résultat final en main, ce n’est pas l’impression que cela laisse. : La qualité est au rendez-vous, le rendu frôle la perfection, le skin laisse une impression de durabilité, est résistant aux rayures et laisse une sensation agréable au toucher.

          Après avoir choisi une image haute résolution (je vous conseille de prendre au moins 400 pixels par pouces pour une qualité optimale.) Quelques modifications via un logiciel de montage/retouche si nécessaire, montage final via l’utilitaire en ligne, puis le payement via Paypal (ou la page de payement sans aucun cryptage : le choix est vite fait.) . Votre skin est là en quelques jours.

Comme je l’ai dit plus haut la qualité est au rendez-vous.

 

Résultat sur mon Htc HD2.

 

Plus récemment sur mon Xperia Play (Non, je n’aime pas K-ON!… :3 )

Bref, je ne vois pas ce qui me ferait vous déconseiller d’essayer, même pour les possesseurs d’iPhone qui n’aiment la les coques !

Unique Skins (Bon, je l’avoue, ceci est un lien d’affiliation je percevrait un pourcentage (en bon d’achat sur le site) si vous achetez en passant par ce lien.=

Pour ne pas me faire targer de faire de la pub: Recement j’ai decouvert qu’une autre societé « ZAGG » proposait la même chose, mais je n’ai pas testé chez eux.

ZAGG

déc
24

Calendrier de l’avent: 24 Décembre.

24 décembre, c’est donc la dernière image de mon calendrier de l’avent. j’espère que vous l’aurez apprécié, enfin, peronellement je me suis bien amusé à le faire étant donné que c’était un bon prétexte pour passer du temps sur Dambooru!

Bref, en tout cas, j’ai décidé de finir en beauté et ce n’est pas une mais trois images que je vous propose aujourd’hui avec un total de 24 nymphettes différentes!

En espérant que vous passiez tous un joyeux noël!

déc
23

Calendrier de l’avent: 23 Décembre.

23 Décembre, c’est donc l’avant dernière image de mon calendrier de l’avent. Aujourd’hui, IDOLM@STER est de nouveau à l’honneur avec Takane et Hibiki !

déc
22

Calendrier de l’avent: 22 Décembre.

Plus que 3 jours avant Noël! Aujourd’hui histoire de changer je vous propose un joli duo de Yandere! Sont elles-mignonnes ou effrayantes?

déc
21

Calendrier de l’avent: 21 Décembre.

21 décembre, pour la journée la plus courte de l’année, je vous propose ce sympathique cross-over K-ON!/Ore no Imouto !

déc
20

Calendrier de l’avent: 20 Décembre.

Pour ce 20 décembre, je vous propose ce sympathique quintet de Ore no imouto!

déc
19

Calendrier de l’avent: 19 Décembre.

19 Décembre, pour bien commencer cette semaine, je vous propose l’intégralité du club de musique !

Et en bonus: un petit cadeau de Mio… (NSFW)

déc
18

Calendrier de l’avent: 18 Décembre.

18 décembre, Et c’est  Sengoku Nadeko (Bakemonogatari) qui sera la nymphette du jour! (Les collégiennes en maillot de bain scolaire: ça poutre. )

Articles plus anciens «